////////ACTUALITES/////////PROJETS/////////EQUIPE/////////RECHERCHES/////////LIENS/////////CONTACT////////

L’oasis créative

Ancrer l’économie de la connaissance dans la vallée de la Seine en renforçant son positionnement et en apportant une série de programmes ouvrant la ville aux citoyens et fertilisant l’écosystème local. Actuellement en marge du centre ville, le territoire de la Gare Saint-Sever et de l’Ile-Lacroix est entouré d’un archipel d’activités mal reliées, le projet veut offrir des équipements et des services au sein d’un lieu-ressource favorisant les projets collectifs et révélant le potentiel des acteurs locaux.

Afin de reconnecter le territoire à la dynamique de la ville, le projet vient chercher les flux dans l’épaisseur de la ville au niveau de la gare et de ses franges. En attendant l’inter-modalité permis par la future gare, le projet développe les modes doux, notamment par la construction d’une passerelle reliant les deux rives et en misant sur l’axe Seine comme vecteur d’animation sur le thème de la ville festive et artistique: la ville s’expose, se met en Seine.

L’OASIS URBAINE OU LA RUE EMANCIPEE, un programme par et pour les communautés:

L’oasis urbaine reconnaît la force des communautés et lui offre un espace où chacun peut exprimer sa créativité de manière ludique, sociale ou économique. Zone de brassage et de sérendipité, mais aussi lieu d’innovation opérationnelle, l’oasis urbaine allie les usages marchand et non-marchand au sein d’un écosystème créateur de valeurs et vecteur de cohésion sociale.

La création d’un adressage sur le quai haut transforme la voie rapide en un boulevard urbain formant une vitrine de la ville sur la Seine. La porosité ainsi mise en place permet une évolution progressive du quai haut à l’Oasis par un jeu de promenades. Le quai bas est reprogrammé en espace vivant animé. Les grands gradins reliant les quais bas sont conçus comme des zones d’expressions libres adaptables pouvant accueillir en fonction des rythmes de la ville: des concerts, des cinémas ou des espaces dédiés aux cultures urbaines actives à Rouen.

Afin de faciliter le dialogue entre les deux rives, une passerelle vient connecter l’émulation de l’Oasis à l’enclave apaisée de l’Ile-Lacroix. En réponse aux demandes des habitants de l’Ile Lacroix, la passerelle permet une meilleure accessibilité tout en étant un outil de mutualisation des services et de rationalisation des équipements permettant l’extension du poumon vert de l’île jusqu’aux abords de la patinoire.

Equipe: M.ADAM, J.LAHU, R.JAMES,  J.GUILLET, J.ADAM et P.BONNET
Localisation: Rouen, France
Surface: Site de réflexion 111 ha – Site de projet 35 ha
Année: 2013
Maitrise d’ouvrage: EUROPAN 12
Mission: Concours d’idées «La ville Adaptable».

Lien fiche projet en pdf